English (UK)Français (FR)

Newsletter

A Lire Ailleurs

fortunesdemer2
RT @TheLex100: “Shipping has its own special language” –Interview with Ince & Co’s Victoria Ogden: http://t.co/bWYrstcIFu @Incelaw
fortunesdemer2
Giant Pieter Schelte Arrives in Rotterdam http://t.co/nsbCeG2MFD #fortunesde mer #feedly
fortunesdemer2
Colloque la mer et l’image à l’École militaire http://t.co/TDX2NU6pPU
Follow fortunesdemer2 on Twitter

Calendar

<< < August 2012 > >>
Mo Tu We Th Fr Sa Su
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

WILHELM GUSTLOFF : Suite de notre série les "fortunes de mer du passé"


WILHELM GUSTLOFF_Disaster_30-January-1945(1)Après le TITANIC, et comme nous vous l'annoncions, nous publions aujourd'hui une nouvelle fiche consacrée à une "fortune de mer" dont quasiment personne ne connait l'existence, le WILHEM GUSTLOFF. Il s'agit certes plus d'une "fortune de guerre" car elle intervint à la fin de la seconde guerre mondiale en pleine débacle des troupes nazies, mais elle a surtout pour caractéristique d'être probablement à ce jour la plus grande catastophe maritime par le nombre de personnes civiles ayant péri au cours d'un naufrage. Ce sont en effet près de 9 500 personnes qui périrent dans les eaux glacées de la Mer Baltique lors du torpillage de ce paquebot par un sous-marin soviétique dont le Commandant fut décoré pour cet acte héroîque (sic). Celà représente, en pertes humaines, près de six fois celle du TITANIC (1 500 morts et disparus).

Fortune de Mer, Fortune de Guerre, Crime de Guerre, à chacun de juger en lisant l'histoire de ce navire et en naviguant sur les quelques sites internet que nous avons trouvé sur le sujet. La fiche de cette fortune de mer est ici.

AddThis Social Bookmark Button

Add comment


Security code
Refresh